Accueil

j’accepte les critiques constructives faites avec courtoisie, mais pas celles qui font mal à l’ego, car je suis susceptible.

 

  En totale empathie avec ce petit bourgeon, non ?

  

          Le bourgeon

J’habite au troisième étage d’un immeuble en banlieue de Corognac, au numéro 19. Printemps tout neuf, soleil insolent narguant cette épidémie qui nous empoisonne.

Première partie : ICI

 

 

Tu as su poser tes pas là où les mots ne sont que des parenthèses du silence. Avant toi, le temps passait comme un train de ténèbres.

Contraintes : des tableaux de Julie Dourlent (avec son aimable autorisation) exposés à la bibliothèque de Cours de Pile du 1 au 30 mars 2019, 2 groupes de 4 auteurs, une immersion

Illustration: 

Depuis la nuit des temps,

Je suis l’Ami de l’homme,

Je suis venu au monde pour le servir

Dans son labeur,

image poésie libre: 

Partout où nos regards se posent,

On peut voir tant de belles choses,

Je t’aime la vie,

Tu es comme une musique qui nous conduit,

Ami si vous saviez combien dure est l’errance

D’une âme abandonnée aux vents des insoumis,

Qui ne peut entrevoir l’avenir indécis,