Accueil

Il s'agit d'un dialogue, mais on entend qu'une personne. J'aime bien cette forme qui donne beaucoup de liberté d'écriture. Ce dialogue-monologue est en partie en québécois. J'ai essayé de jouer avec les ambiguïtés entre le québécois, le français et l'argot. Les protagonistes : Petit Pissou, la grand mère et madame Michu.

- P'tit Pissou, veux-tu venir ici ?

- …

- Quoi, le vent ?

- …

- Ben, c'est la nature qui passe son peigne dans les feuilles des arbres pour les démêler.

- …

- Ah ! Ma'am Michu ! C'est l'âge des questions, vous verrez !

- …

- Veux-tu descendre de là sinon je vais te chauffer les foufounes !

- ….

- Et les bêtises aussi, il arrête pas. C'est une tête heureuse.

- …

- Bon sang ! Mais il a le diable au corps cet enfant. Vlà qu'il se promène les gosses au vent, pt'ête qui veut s'les faire peigner ; c'est pas des feuilles et avant que ce soit un tronc d'arbre, faudra queques'années... Et maintenant les foufounes à l'air !

- ...

- Tu m'écoutes-tu à la fin ! Mais pantoute ! y en fait qu'à s'tête. J'suis tanné, jm'y suis mal pris avec cet enfant, y m'pogne les nerfs. Je m'en va lui acheter une balloune pour bien le fatiguer ou pt'être un bécyque. On dirait qu'il est toujours plogué sur la haute tension.

- ...

- Ma'am Michu, vous trouvez pas qu'il a pas beaucoup de cheveux ? Finira avec une patinoire à poux çui là... Pis en plus à c't'heure avec ma pitoune ça va pas fort. Elle est lunatique. C'est plate, elle me refile sans arrêt son marmot... J'suis mal pris... J'suis vieille, je m'branle. J'turlute plus guère.

- …

- Bon, allez ma'am Michu ! Jy vais, j'ai les vidanges à faire.

Tête heureuse : imbécile heureux

Foufounes : fesses

Pantoute ! : pas du tout !

Bécyque : vélo

Pitoune : belle fille

lunatique : dans la lune

C'est plate : j'en ai marre

Je suis mal pris : j'ai besoin d'aide

branler : se déplacer lentement

turluter : désigne un style de chant folklorique, une chanson entraînante

vidanges : poubelles

 

5.76
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5.8 (4 votes)

Commentaires

tanou
Hors ligne
Inscrit depuis : 06/03/2016
Petit Pissou

Bonjour Luluberlu

Je me marre, je me marre,

toujours ce décalage,

à côté de ses pompes, avec moi !

Super

A+

Ne demande pas ton chemin, tu risquerais de ne pas te perdre.

Escampette
Hors ligne
Inscrit depuis : 20/10/2015
Ah ben merci pour les

Ah ben merci pour les précisions, j'avais compris que Petit Pissou ne parlait pas mais je croyais que Madame Michu parlait elle.

 

Bon alors je vais m'y remettre ;)

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
@Escampette - il y a 2

@Escampette - il y a 2 niveaux de lecture :

1) en Français (et argot) : là c'est carrément coquin (fripon)

2) En Québécois

Une seule personne parle : La grand-mère et s'adresse soit à P'tit Pissou, soit à Me Michu.

Si je reprends le texte, ça donne :

P'tit Pissou, veux-tu venir ici ?

- … (P'tit Pissou)

- Quoi, le vent ?

- … (P'tit Pissou)

- Ben, c'est la nature qui passe son peigne dans les feuilles des arbres pour les démêler.

- … (P'tit Pissou)

- Ah ! Ma'am Michu ! C'est l'âge des questions, vous verrez !

- … (Michu)

- Veux-tu descendre de là sinon je vais te chauffer les foufounes !

- …. (P'tit Pissou)

- Et les bêtises aussi, il arrête pas. C'est une tête heureuse.

- … (Michu)

- Bon sang ! Mais il a le diable au corps cet enfant. Vlà qu'il se promène les gosses au vent, pt'ête qui veut s'les faire peigner ; c'est pas des feuilles et avant que ce soit un tronc d'arbre, faudra queques'années... Et maintenant les foufounes à l'air !

- ... (P'tit Pissou)

- Tu m'écoutes-tu à la fin ! Mais pantoute ! y en fait qu'à s'tête. J'suis tanné, jm'y suis mal pris avec cet enfant, y m'pogne les nerfs. Je m'en va lui acheter une balloune pour bien le fatiguer ou pt'être un bécyque. On dirait qu'il est toujours plogué sur la haute tension.

- ... (P'tit Pissou) ou (Michu) on s'en fout

- Ma'am Michu, vous trouvez pas qu'il a pas beaucoup de cheveux ? Finira avec une patinoire à poux çui là... Pis en plus à c't'heure avec ma pitoune ça va pas fort. Elle est lunatique. C'est plate, elle me refile sans arrêt son marmot... J'suis mal pris... J'suis vieille, je m'branle. J'turlute plus guère.

- … (Michu)

- Bon, allez ma'am Michu ! Jy vais, j'ai les vidanges à faire.

Donc, exercice à faire : une lecture en Français, lecture du dico, lecture en Québécois, enfin relecture dans les deux langues (si si). Hop ! cool

 

Escampette
Hors ligne
Inscrit depuis : 20/10/2015
Bonjour, Alors pas trop

Bonjour,

 

Alors pas trop sûre de m'y retrouver dans les protagonistes, il me faudrait plusieurs lectures je pense. Et pas trop compris non plus ce qu'ils se racontent sans utiliser les sous-titrages. Mais j'ai apprécié les jeux de mots de la fin (ceux que j'ai compris :) )

 

Et j'ai aimé "Tu m'écoutes-tu à la fin !" qui n'a rien à voir avec le texte mais qui me rappelle le magnifique film de Xavier Dolan "Mommy".

 

Merci pour la lecture.

Croisic
Hors ligne
Inscrit depuis : 26/10/2014
Ben... j'viens d'lire

Ben... j'viens d'lire asteure

et ça m'a plu...

chez nou 'zôtres, la foufoune désigne la partie ben int'ressante d'la femme... pas les fesses !

quant au reste ben... ça m'a plu aussi.

jamais trop tard pour ben dire !

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
Didier, c'est à double sens.

Didier, c'est à double sens. un peu coquin aussi. :bigsmile: Toi qui aime les délires, tu devrais apprécier.

Hé oui Plume. merveilleuses expressions. Manque l'accent. Voir ici un site que j'adore : http://www.tetesaclaques.tv/ Garanti 100%.

pifouone
Hors ligne
Inscrit depuis : 17/03/2013
Salut Lulu. " Y m'pogne les

Salut Lulu.

 

" Y m'pogne les nerfs" , "c'est plate", j'aime bien même si je trouve ça un peu duraille à lire.

 

Didier

plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
parlementage cajun

 

 Asteure j'arrête mon travaillage pour faire un peu de parlementage "cajun"

 

autour de ce texte à double entendu…

 

 Le lexique aide à la comprenure, heureusement car je suis plutôt oubliarde de ces merveilleuses expressions.

 

 

Ton texte me donne envie de relire"Un grand pas vers le Bon dieu" de Jean Vautrin.

 

 Merci

 

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
Hou là là ! je l’avais oublié

Hou là là ! je l’avais oublié celui-là. Il a été publié en 2012, le site était un grand désert à l’époque. Je me souviens m’être beaucoup amusé en l’écrivant. Merci de l’avoir fait remonter des abysses (et du com.). Du coup je lui donne une nouvelle impulsion aussi. Hop !

PS. J’aime bien les délires. Il y avait « Hector, le lapin communiste », une histoire à poursuivre, mais comme quasiment personne ne participait, je l’ai mis en réserve. Je vais peut-être le ressortir de la naphtaline, pour voir.

brume
Portrait de brume
Hors ligne
Inscrit depuis : 12/10/2014
Bonjour Luluberlu

Ça c'est fort!
Étonnant que votre nouvelle n'ai reçu aucun commentaire. Un humour tendre enveloppe vos mots. Je trouve que les expressions québécoise sont pleines de vie et sans chichis. Des double-sens très réussis. Merci pour la traduction.
Vraiment géniale. C'est fou et adorable à la fois et emplie de poésie. Si, si.
Très bon moment de lecture, un délice.

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires