Accueil | Forums | Salle des pas perdus | Salon des artistes
18 posts / 0 nouveau(x)
DERNIÈRE CONTRIBUTION
micdec
Hors ligne
Inscrit depuis : 28/11/2011
le conte

Je ne vois pas pourquoi je ne livrerais pas ici un entretien en MP avec luluberlu.

Je ne suis certes pas le maître du conte mais je l'utilise, le conte, je m'en sers au quotidien, du conte, et j'en ai beaucoup lu et étudié, des contes.

Résumons avec extraits MP :

 

les synonymes, les redites, sont partie intégrante de la technique du conte, censé être éducatif
Si, dans un conte, tu emploies un mot "compliqué" et que tu as remarqué qu'il intrigue les auditeurs, tu dois le réemployer, impérativement. Ou si un mot est le "bon mot", tu ne dois pas hésiter à l'utiliser plutôt que de chercher de vains synonymes qui embrouillent et tuent l'action. Un conte ne s'écrit pas comme à l'école.
Le conte appartient au domaine du "dit", il doit séduire, entraîner dans un univers. Il n'est pas là pour se montrer comme une oeuvre littéraire majeure. Il doit faire sourire, pleurer ou songer et l'auteur doit s'effacer car le conte est intemporel (je l'ai dit ailleurs, ça, je crois :-)), parce que l'auteur a un but, conter !
 
les "corrections"... hum !
déjà, je n'ai rien dit pour des choses comme "tout en ruines" dans les "deux feuilles", mais j'avais écrit "toute en ruines", avec un "toute" adjectif et non pas adverbe, un "toute" traduisant les souffrances de la maison en la qualifiant dans son entier désintégré.
Je n'ai pas relu la suite du conte "les deux feuilles" après ce brillant début de "correction" :-) Cela m'importe trop peu et j'ai trouvé cela mimi, pas bien technique. Un peu l'école primaire, quoi :-)  (ok, le bac, aujourd'hui !)
"Juger" un conte, c'est tout simple, il vous touche ou pas, il éveille quelque chose en vous ou pas. S'il le fait, il a réussi sa job. Si non, le conteur a échoué et il met sa queue entre ses fesses et il revoit sa copie.
Le conte n'est pas un poème, prosodie et tout ça, c'est une histoire.
Si celui qui a pondu le machin-conte n'a pas séduit son "auditoire-lectorat", il a échoué, c'est tout ! Il est mauvais, c'est tout !
Le conte, c'est comme le binaire, tout ou rien !
Et le conte se dit !

N'embrassez pas les grenouilles

micdec
Hors ligne
Inscrit depuis : 28/11/2011
Bravo ! Vous avez gagné toute

Bravo !

Vous avez gagné toute mon estime :-)

j'ai passé bien du temps à Guerande...

N'embrassez pas les grenouilles

Pierrot
Hors ligne
Inscrit depuis : 29/11/2011
Guérande C'est un très beau

Guérande

C'est un très beau métier qui remonte à la nuit des temps et le paysage des paluds est extraordinaire, surtout sous un ciel de traîne et dans les lumières hivernales.

micdec
Hors ligne
Inscrit depuis : 28/11/2011
Grand Merci pour

Grand Merci pour l'appréciation, Pierrot :-)

Guérande ou Noirmoutier ? (pas le Pouliguen, z'ont comblé les ultimes salines pour mettre des bâtiments laids)

N'embrassez pas les grenouilles

micdec
Hors ligne
Inscrit depuis : 28/11/2011
N.B : je me ferai un plaisir

N.B : je me ferai un plaisir de vous offrir du mascara nouveau à l'occasion

N'embrassez pas les grenouilles

micdec
Hors ligne
Inscrit depuis : 28/11/2011
tiens, tiens, mordor ! vous

tiens, tiens, mordor ! vous le lûtes à date ?

y'avait une belle illustration, je ne l'ai plus

si vous en disposez, sait-on jamais... (remarquez, c'est peut-être imprudent pour le site, l'illustrateur était un dessinateur plutôt connu... laissons tomber l'illustration, c'est avide, les artistes, droits d'auteur, tout ça :-))

N'embrassez pas les grenouilles

micdec
Hors ligne
Inscrit depuis : 28/11/2011
juste une larmichette,

juste une larmichette, Pierrot ?

serais-je inefficace ?

Anyway, bienvenue dans le monde des humains, ceux qui admettent larmicher à l'occasion et s'en montrent plutôt fiers :-)

N'embrassez pas les grenouilles

mordor (manquant)
D'accord avec

D'accord avec Pierrot.

 

J'avais lu ce conte lorsqu'il était paru dans la grande presse suisse, je l'avais adoré, et je suis heureuse de le retrouver. Je suis toujours aussi émue quand je le lis, même tant d'années après (zut, mon mascara !). 

 

Merci, micdec, de partager ce moment fort en émotion.

 

Pierrot
Hors ligne
Inscrit depuis : 29/11/2011
Super le conte de

Super le conte de Noël.

L'écriture est celle du genre avec ses effets spécifiques mais sa finesse et la concision du texte font qu'elle passe fort bien sur l'écran. Les répétitions ne gênent pas la lecture, au contraire, à condition d'entrer dans le jeu, on les savoure comme des friandises.

L'histoire est poétique à souhait. Le cadre est très sympa. On verse une larmichette en fin de parcours.

Que du bonheur smiley

 

 

micdec
Hors ligne
Inscrit depuis : 28/11/2011
si je me mets à faire des

si je me mets à faire des rimes, va falloir que je songe à faire des poèmes (j'hésite entre les fleurs et les sam 7, comme sujet)

N'embrassez pas les grenouilles

micdec
Hors ligne
Inscrit depuis : 28/11/2011
je participe, je crois :-) je

je participe, je crois :-)

je m'amuse, je crois :-)

(tiens, ça rime avec :-))

N'embrassez pas les grenouilles

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires