Accueil

Version audio : Plus facile à un chameau - Vladimir Kush (sur la musique de Roberto Fonseca :  Combo arabe - Roberto Fonseca Trio - Frankfurt Radio Big Band)

 

Plus facile à un chameau

de passer par le chas d’une aiguille…

 

Par le chat d’une aiguille ?

Père, quelle drôle d’idée…

Allons ne discute pas. La route est longue

Tu feras le chemin comme avant toi l’ont fait

tes ancêtres tes frères et tes sœurs.

 

Quel chat ?

Le soleil se lève la terre se réveille. Il est temps.

Branle-bas de départ

Chargés jusqu’aux oreilles

Chamelles et chameaux

Chamelets en chamaille

impatients

d’aventure

 

Le chat de qui ?

Chameliers énervés houspillant

leur troupeau assemblé claironnant

Le signal est donné.

Lentement s’ébranle la caravane

à pas mesurés

trouve son allure de longue migration

au son des grelots grelottant

Cogne le soleil

brûle le sable se dérobe sous les pas

Gosier à sec et tête en fusion

Le chat pourquoi ?

Tellement sommeil ! Laisse-toi aller Petit… ferme les yeux.

Tes jambes te porteront sans faillir. Elles connaissent la route

depuis la nuit des temps

On ne pousse pas ! Suivons le rythme.

Pied droit pied gauche pied droit pied gauche

Ensemble on tangue. Pas de blatérages.

Gardons l’amble les nouveaux ! Pas de précipitation.

Vague à l’amble

Méditation somnolente et hallucination

Rêve de spirale infinie charriant créatures de chair vers un but incertain

Cauchemar de monstre serpentaire sinuant au flanc de la montagne

Un chaos un sursaut

Le chat ?

Soif

Faim

Tête en ébullition pieds en fusion

Vertige

 

Dis, ce chat de l’aiguille ? Est-il encore loin ?

Ne sois pas impatient Petit

tu le franchiras comme tout le monde

Trop tôt peut-être

Jamais trop tard

Quand sonnera ton heure !

 

image poésie libre: 
poésie audio libre: 
6
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 6 (2 votes)

Commentaires

olala
Plus facile à un chameau VK

Un texte bien rythmé et en parfait accord avec la musique. On va l'amble avec la caravane !

Beaucoup aimé le jeu de mot "chas" et "chat" et l'échange régulier entre l'enfant et l'adulte qui "entraîne" d'une certaine manière le mouvement et le déroulement de ton texte. Bien aimé aussi cet autre jeu : chamelles et chameaux, chamelets en cham aille !

Egalement ce passage : Un chaos un sursaut

                                        Le chat ?

                                           Soif

                                           Faim

                                 Tête en ébullition pieds en fusion

                                             Vertige

Des mots courts qui traduisent bien la fatigue et l'anxiété. Le dernier paragraphe aussi est "parlant"

Bravo et merci.

 

luluberlu
Portrait de luluberlu
Franchir le « Chatbicon »

Franchir le « Chatbicon » sans coup férir, César n’eut pas fait mieux ! Un texte pointu, admirablement servi par la musique sur laquelle tu as su l’asseoir et piquer notre curiosité. On en redemande.

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires