Accueil

Ce matin on a enterré un mot

Un mot de trop

Un mot de rien

 

Un mot gonflé

Un mot soufflé

Si léger qu’il s’est envolé

 

Un mot pour ne rien dire

 

Futile comme un acte

Têtu comme un désir

Fou comme un rêve

Un mot vivant tout simplement

Vaniteux et impuissant

 

On l’a gardé quelque temps

Mais personne ne l’a réclamé

Entre deux autres mots

Qui ne s’étaient aperçu de rien

 

Avec l’Ecclésiaste le mot s’en est allé

Rejoindre outre-tombe

La grande famille des vanités.

 

 

5.04
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Commentaires

olala
Hors ligne
Inscrit depuis : 01/02/2014
Variations sur un mot cfer

Un mot "soufflé", un mot "gonflé" si léger que...

Beaucoup aimé toutes ces "variations" sur un mot, aimé aussi le renvoi inopiné, pour ma part en tout cas, à l'Ecclésiaste : "Vanité des vanités tout est vanité", soit tout est vain, futile, illusoire si l'on prend le mot dans son acceptation plus ancienne et littéraire...

Fragile ? N'en déplaise à Salomon ! j'opte plutôt pour ce mot-là : moins désespérant et désespéré !

Merci pour ce partage.

plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
   En attendant de rejoindre

 

 En attendant de rejoindre la grande famille des vanités, jouissons de la vie et de ce qu'elle nous offre. J'entrevois quelques pistes… et je crois que toi aussi !

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires