Accueil
1 post / 0 nouveau(x)
plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
Yan Lespoux : Presqu'îles

 

Tranches de vies saisies au vol, tour à tour tragiques ou cocasses – parfois les deux en même temps – qui, à travers les portraits de personnes attachées de gré ou de force à un lieu, les Landes du Médoc, parlent de la vie telle qu’elle est, ici ou ailleurs.

Un tracteur en boîte de nuit, un coin secret à champignons, le premier noyé de l’année, une « moisson » clandestine etc. Et les « Parisiens » qui sont parfois des « Bordelais ».

Sans pathos et sans tabou, un archipel de solitudes et de ratages qui touche à l’universel.

Une chronique humoristique plutôt caustique sur les gens du Médoc, mais cela pourrait aussi bien s’appliquer à ceux de certains coins du Périgord (sauf la pêche en mer et les baïnes évidemment…)

Une lecture très plaisante, surtout la première partie. La deuxième plus sombre, car peut-être plus proche de certaines réalités contemporaines.

 

 

P 44« Le Parisien c’est une sorte de Bordelais.  C’est juste que l’on dit un Parisien parce que c’est plus pratique et que ça permet de  ne pas le confondre avec le Bordelais qui habite là toute l’année même s’il est de Bordeaux. »

 

 

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires