Accueil

Variations sur Haydn : symphonie 49 - La passion - adagio - Pour écouter cliquer ICI

 

L’absence est une présence

Une présence impalpable

Impalpable et envahissante

Envahissante et obsédante

 

Laisser poser les mots

Laisser vibrer les notes

Sur les émotions tristes

Les accords en mineur bercer la peine

Dans un cocon de douce mélancolie

S’abandonner aux nuages tranquilles

 Flotter juste au-dessus des réalités sombres

Au ras des manques et des craintes

Des regrets des absences 

Rien n’est effacé mais le voudrait-on 

Au risque de faire disparaître le souvenir

Le rêve perdu

Non, juste estomper la peine

Rendre supportable

Possible l’autrement

Évoquer le passé sans trop de regrets

Vivre le présent sans trop de frustration

Et un peu moins de peur

Envisager le futur avec des brassées de désir

Et quelques brins d’espoir

En attente du mieux.

 

6
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 6 (1 vote)

Commentaires

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
« Le coeur est une chambre

« Le coeur est une chambre étouffante. L'aérer, changer les draps du songe, allumer quelques fleurs - c'est le travail de l'écriture. » : Christian Bobin

Garance
Hors ligne
Inscrit depuis : 08/07/2019
Très émouvant ce texte...

Très émouvant ce texte...

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires