Accueil

Contraintes : ICI ( sur 3 tableaux de Julie Dourlent, avec son aimable autorisation )

 

Paris sous la neige

 

Ce matin la neige recouvre les toits. Il est tôt. Un voile léger opacifie le paysage au second plan. De mon appartement j’admire l’entrelacement des reliefs urbains. Cubes et autres volumes géométriques trônent immobiles pour dessiner la ville. L’hiver, c’est le repos. Propice à la divagation d’envies et de projets. Au chaud, ils s’échafaudent jour après jour. Calée sur le canapé je feuillette mon dernier carnet de voyages. L’émotion des souvenirs qui remontent me laisse rêveuse.

 

Le port de Bregerac

J’avais préparé tout le printemps, une descente en kayak sur les canaux entre Bergerac et Toulouse.
La photo du départ saisit la mise à l’eau de mon bateau, depuis la cale pavée de pierres usées et inégales. Ancien port d’embarquement et de débarquement des gabares. Chargées de marchandises diverses elles sillonnaient en particulier la Dordogne et la Gironde.
Mon « béluga » frétille tandis que je me glisse dans le cockpit. Je m’éloigne, la ville rétrécit, le bruit s’amenuise au rythme des coups de pagaie. La régularité du mouvement coordonne le souffle et l’esprit. C’est tout le bonheur d’être sur l’eau, de se fondre dans l’instant.
Je fais totalement corps avec mon bateau de la poupe à la proue. Cette métamorphose le rend vivant à travers moi, et moi à travers lui.
Alors, qui emporte l’autre ?

 

Vieux pont de Bergerac

À l’heure du départ, les arcs qui enjambent le fleuve vers le centre-ville s’immortalisent.

 

 

image nouvelle libre: 

5.04
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Commentaires

olala
Hors ligne
Inscrit depuis : 01/02/2014
Au fil de l'eau

D'un tableau à l'autre, plus qu'une invitation au voyage ; sa concrétisation par le biais des mots, des images et des réflexions...

plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
au fil de l'eau

 

  Un beau voyage au fil de l'eau et au fil des mots.

  Des réflexions très pertinentes: "L'hiver propice à la divagation d'envies et de projets"

et "qui emporte l'autre ?"

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires