Accueil

Contrainte proposée par Olala : « partir »

C’est si peu dire que de mourir...
Le rêve est là, au bout des doigts,
La vie avance, il faut courir
La vie nous pousse comme il se doit.

 

Partir pour ignorer la chose
Qui nous poursuit et qui nous chasse
Qui nous bouscule où nul se pose
Et puis nous porte où tout se passe.

 

Partir en quête de l’ailleurs
Pour espérer d’autres naissances
Partir pour immoler la peur
De ces « pourquoi » et leur silence.

 

Partir pour croire à la beauté,
Beauté des jours qui nous arrive,
Beauté des nuits quand c’est donné,
Partir pour boire enfin l’eau vive...

 

6
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 6 (1 vote)

Commentaires

plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
poé-spleen

 

 Un jonglage de mots qui avec  poésie et légèreté en dit long.

J'aime beaucoup

"Partir pour immoler la peur

 De ces pourquoi et leur silence"

Mom'lapom'
Hors ligne
Inscrit depuis : 13/11/2018
partir

merveilleux texte,tellement poétique, qui nous fait traverser le temps et l'espace ...avec émotion ....

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires