Accueil

Par ma main                          

Qui n’a su                                                  

Que tenir                                

Se crisper                             

Arracher                                      

Menacer                                      

Et frapper                        

 

 

Par mon bras                          

Qui n’a su                                       

Que plier                                       

Encercler                              

Capturer                                     

Retenir                                        

Étouffer                                    

Et broyer                                

 

TU M’AIMERAS             

 

Par ma bouche                     

Qui n’a su                                       

Que rugir                                

Exiger                                      

Blasphémer                                 

Éructer                                         

Renvoyer                                       

Et maudire                          

 

Par mon ventre                     

Qui n’a su                                     

Que débauches                               

Et orgies                                 

Sans attache                         

Que l’odeur                                

D’un jupon                                    

Qui se trousse                            

 

TU M’AIMERAS

 

 

De ma main

Je ferai

Une vasque

Pour tes lèvres

Un écrin

Pour tes seins

Une brise

À ta fièvre

 

De mon bras

Je ferai

Un repos

Sous ta nuque

Un collier

À ta taille

Un rempart

Contre l’âge

 

JE T’AIMERAI

 

De ma bouche

Je ferai

Le plus beau

Des poèmes

Avec rime

À amour

Et baisers

Tout de flamme

 

De mon ventre

Tu feras

Une lyre

Pour tes nuits

Pour nos nuits

Nos matins

Alanguis

De caresses

 

JE T’AIMERAI          

5.04
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5 (2 votes)

Commentaires

plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
une guitare

 

Ah, que j'aimerais avoir une voix et une guitare pour interpréter cette belle déclaration ! À la manière de Brassens.

Votre fin  laisse espérer une issue plus heureuse (ou pas?) que les paroles d'Aragon "Il n'y a pas d'amour heureux"magnifiquement chantées par Brassens…

 

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires