Accueil

As-tu remarqué les maisons

Toutes griffes de fer dehors

Qui se défient, qui se jalousent.

 

As-tu remarqué l’horizon,

Ligne de fou, ligne d’essor

Qui batifole sur la pelouse.

 

Et puis tu sais…

Tous les chevaux n’ont pas envie

De faire l’amour dans un haras.

 

          Allez viens

          J’ai de la vie en reste

          À partager

          À dépenser

          Allez viens

          J’ai de la vie en reste

          Allons ensemble la jouer.

 

Tête de fer, cœur couleur d’eau,

La main crispée sur les demains

Ils se défilent, se ratatinent.

 

J’aime la chaleur de ta peau,

Le goût de tes yeux qui ont faim

D’un petit jour qu’on imagine.

 

Et puis tu sais,

Tous les oiseaux n’ont pas leur nid

Accroché dans un acacia.

 

 

          Allez viens

          J’ai de la vie en reste

          À partager

          À dépenser

          Allez viens

          J’ai de la vie en reste

          Allons ensemble la goûter.

 

Prisonnier d’un mythe fané

Leur dieu est mort d’un peu d’oubli,

Ils se retournent et s’interrogent.

 

Et nous deux sous le marronnier

Nous inventons l’amour envie

Le temps d’un petit tour d’horloge.

 

Et puis tu sais,

Le matelot n’est plus parti

Redécouvrir d’autres là-bas.

 

          Allez viens

          J’ai de la vie en reste

          À partager

          À dépenser

          Allez viens

          J’ai de la vie en reste

          Allons ensemble la brûler.

 

5.52
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5.5 (2 votes)

Commentaires

tanou
Hors ligne
Inscrit depuis : 06/03/2016
J'AI DE LA VIE EN RESTE

Bonjour Plume

Merci pour votre intéret

Bien s ûr que j'aimerais trouver quelqu'un qui mette des mots et même qui interprète cette chanson, mais je ne connais personne.

Peut-être vouus ?

Ne demande pas ton chemin, tu risquerais de ne pas te perdre.

plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
mélodie

 

 Il me semble entendre une mélodie derrière ces mots. N'avez-vous pas envie de les chanter?

J'aime particulièrement les métaphores des deux premiers paragraphes.

(les maisons toutes griffes de fer dehors" "l'horizon ligne de fou ligne d'essor…"

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires