Accueil

Singodor

 

Cette chère Né-nu-far Kah-ninh m’a demandé de traduire pour les pays francophones une publicité technique concernant une série de petits appareils dont elle et deux collègues chats viennent de déposer le brevet (non, il ne s’agit pas de son très cher, ni de son beauf).
Cette notice technique ne s’adresse pas au public mais à des distributeurs spécialisés. Je ne reproduis pas le texte anglais original. Voilà la traduction que je lui ai envoyée :

Singodor  ou  Sin God Or  ou  Sing Odor

 

Selon les versions, nos appareils permettent de varier non seulement l’intensité de perception des odeurs (émanations olfactives), mais aussi d’agir sur leur spectre (augmenter certaines, diminuer d’autres) et même de créer de nouvelles ou inédites odeurs. Nous le proposons en trois versions :

 

Gradodor

agissant globalement sur l’intensité, dispose de deux fonctions :

Minodor réduit la perception de 1 à 30 %, mais pas au-delà pour d’évidentes raisons de sécurité, au moyen d’un curseur discret et pratique.

Magodor, recommandé aux gastronomes et amoureux de la nature, permet d’augmenter de 1 à 100 % la perception. Mais la prudence recommande de ne pas dépasser 50 % avant de descendre un escalier, de traverser une chaussée et/ou de prendre le volant.

 

Claviodor

Plus sophistiqué, il permet de choisir de renforcer telle odeur, de réduire telle autre, et ainsi de réaliser des combinaisons, des accords, des bouquets odoriférants selon ses goûts et le contexte. Un programmateur permet de les conformer à son agenda quotidien.

Détail important : à tout moment le programme est facilement déconnectable.

Virtuodor 2011

Il s’agit d’un synthétiseur d’odeurs (virtuelles). Avec lui votre créativité dépasse ses propres limites. Sans drogue ni substance nocive vous allez pouvoir parcourir un continent d’odeurs créées par vous et modifiables à souhait. Voilà de quoi vous occuper agréablement pendant les temps de transport en commun, sans déranger les voisins. En peu de temps vous allez développer votre nez et vous en deviendrez bientôt un virtuose.

 

 Présentation et design.

L’appareil miniaturisé, de la taille d’un petit dé à coudre, en matière synthétique, souple et micro-aérée, est logé dans le gras d’un nez postiche ou faux-nez. Un atelier local (Singaporéen) peut nous en fabriquer dix-huit versions très élégantes rapidement et à bas prix (pour les standards). Il y a trois séries :
 
Les nez physiques (plat, épaté, camus, aquilin, en trompette, en bec-de-perroquet ou de héron, en museau ou groin, etc.). Épatant !
Les nez historiques (Cléopâtre, Bourbon, Condé, Marie-Antoinette, Bonaparte, Pinocchio, Tour Eiffel, Marcel Cerdan, De Gaulle, Madame Soleil, Pinochet, Mobutu, Bongo, etc.)
Les nez personnalisés sur demande. Possibilités illimitées (prix également).

Nous précisons que toutes les versions de notre appendice nasal ont identiquement la taille d’un petit dé à coudre.

 

§§§§§

 

Je suggère pour notre Sud-Ouest un nez gascon (mais ne me parlez pas de nez à la Cyrano !) et un nez en Bec d’Ambès. Et, pourquoi pas, un nez Rocamadour.

 

 

N.B. Je garde sous le coude quelques noms pour d’éventuels nouveaux nez :  gravodor, barodor, garodor, poissodor, wéçodor, … .

Sacrée Nez-nu-fard, que nous prépare-t-elle encore !

 

Et pour terminer, une référence à feu le compositeur périgordin Marcel Piaud qui écrivit une fox-marche intitulée
 
Les Nouveaux Nez (in Au Bal des Routiniers p.74 - Les Amis de M.P. 1997).

 

 

 

 

0
Votre vote : Aucun(e)

Commentaires

plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
nez-en-moins

 

Et en période d'épidémie, Pludodor ! ça fait un tabac en ce moment.

 

 

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires