Accueil

 

Illusions mentales parfois, souvent, irrémédiablement salutaires.

Je suis devenue muette.

Agitée par rien, je me cache au fond de mes états d’âme.

Bienveillante à la perfection pour les autres, je meurs, encore et encore.

Lentement, indifférente, aussi légère qu’une chimère un sourire immuable aux lèvres.

En attendant tout est fissuré en moi.

Je m’efface précautionneusement dans le cri de mon insignifiance mon seul trésor.

Je ne laisse aucune trace.

C’est bien.

 

Pourtant, le soleil me cligne le matin dans la ritournelle de demain.

 

5.34
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5.3 (3 votes)

Commentaires

barzoï (manquant)
Tout va bien.

C"est magnifique, d'une grande sincérité, il faut continuer, bravo Manuella.

Claire Delune (manquant)
J'embrasse la vie

Bravo ! C'est superbe. Merci pour m'avoir donné l'occasion de lire ces lignes

plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
déjà demain

 

 Après avoir lu "J'embrasse la vie", je peux être rassurée. Tu as répondu à l'appel du soleil qui

"

te cligne le matin dans la ritournelle de demain"

et on est déjà demain !

Croisic
Hors ligne
Inscrit depuis : 26/10/2014
Mais pourquoi cette envie de transparence,

Pourquoi penser que le "trésor" est dans l'insignifiance ?

Et pourquoi pas ? Bon, vous l'avez compris je peux accepter toutes les différences.

Y'a de l'espoir n'est-ce pas ?

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires