Accueil

Lien : Observation et association d’idées

Un rayon de soleil se glissa entre les croisillons de l’étroite fenêtre, balaya l’espace de la mansarde et aboutit pile sur l’oreiller où sommeillait Jeannette.

Elle se dressa d’un coup, sauta du lit, plongea vers le lavabo dont elle tourna le robinet récalcitrant. Elle perçut le flot ahanant dans les tuyaux jusqu’au dernier étage.

Enfin elle reçut sur le visage le premier jet d’eau fraîche. Elle écarta le col de sa camisole et se laissa éclabousser, aspirant au passage quelques goulées du liquide revigorant.

Elle ferma les yeux et se revit dans le torrent de la Gouleye lorsqu’elle campait avec la bande d’ados de la colo.

Elle était toujours la première à se dénuder et à sauter dans l’eau glacée en poussant des cris aigus.

Elle se sentait alors créature des eaux ; ondine, loutre ou simple desman.

Comment s’appelait-il déjà ce petit brun frisé qui le premier la rejoignait dans le ruisseau ? Voyons… on le surnommait Snoopy, mais son nom véritable, c’était… Cimaise ! Oui, Bruno Cimaise. Jeannette rit toute seule dans sa chambrette.

Mais soudain, la cloche. Satanée cloche du matin !

Vite vite, Jeannette relace sa chemise, enfile ses deux jupons de toile, se glisse dans son ample robe brune. Elle ramasse en torsade sa blonde chevelure encore humide et l’emprisonne dans la coiffe ajustée. Chausse ses sandales de cuir râpé. Tire la targette et claque la porte derrière elle. Quatre à quatre elle dévale l’escalier en soulevant ses cotillons, rejoint ses compagnes et rentre dans le rang.

 Ouf ! Personne ne l’a remarquée…

Quand soudain la voix couperet :

— Encore en retard à l’office… trois fois cette semaine ! Sœur Jeanne vous ferez pénitence : désormais, à l’heure des matines, vous irez à la rivière laver le linge de nos sœurs.

Ça vous réveillera !

 

 

 

5.76
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5.8 (4 votes)

Commentaires

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
À quoi rêve la nonne en robe

À quoi rêve la nonne en robe brune ? à Bruno bien sûr (d'Agen peut-être ?). De quoi la faire grimper à la cimaise. L'auteur(e) fera pénitence : 10 textes à commenter !

Kapadouo
Portrait de Kapadouo
Hors ligne
Inscrit depuis : 03/12/2015
C'est vivant et la conclusion

C'est vivant et la conclusion piquante !

Kapadouo

tanou
Hors ligne
Inscrit depuis : 06/03/2016
Bonjour Plume Comme " je suis

Bonjour Plume

Comme

" je suis un voyou"

et que j'aime aussi

"l'eau de la claire fontaine"

chère soeur Jeanne, vous me ferez trois plouf!

Ne demande pas ton chemin, tu risquerais de ne pas te perdre.

cfer
Hors ligne
Inscrit depuis : 19/11/2014
Alléluia!

Le style à la fois fluide et concis, à forte puissance évocatrice sert avec brio cette jolie nouvelle.

Oui, c'est revigorant comme un jet d'eau fraîche.

J'apprécie. Bravo.

Manuella
Portrait de Manuella
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/08/2015
ça vous réveillera ! ça

ça vous réveillera !

 

ça vous reveillera ? ou, ça vous fera rêver ?

  Hum, hum..

Je verrais bien cette soeurette, toute jeunette, plonger dans ses souvenirs, en plongeant les draps dans la rivière, au lieu de faire la lessive !

 

 

J'ai bien aimé ++++

enlightened

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
Manifestement, sœur Jeanne

Manifestement, sœur Jeanne s’est fait sonner les cloches. >)Elle aurait aimé faire la grasse (grâce) matinée peut-être ? Tiens, je l’imagine grassette la petite sœur, couvant (hé hé) le frichti d’un regard gourmand et aimant s’attarder sous la couette.

Quoi qu’il en soit, je n’ai pas ahané en lisant cette plaisante pitite nouvelle. Exercice réussi et plaisant. Tiens, une réflexion : l’association sacerdoce et camisole me paraît appropriée (et pas que dans la tête). sorry(pas vraiment).

C’est pas très joli un desman (qui s’est traduit en démon vu sa vocation). Vade retro desman.

Lulu : « facécieux » ou face aux cieux, comme on veut.

barzoï (manquant)
Sonnez les matines

Une nouvelle très plaisante à la chute surprenante, la consigne est respectée, l’imagination est là, le style est très agréable, j’ai beaucoup aimé.

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires