Accueil

De retour de Madagascar, j’ai tenu à écrire cela

 

Elle n’aurait jamais rêvé ça SA SA SA

Qu’on s’intéresse à sa jeunesse SE SE SE

Elle ne trouvait pas les mercis. SI SI SI

Si loin de tout, près du ruisseau SO SO SO

Elle n’imaginait plus d’issue.

SA SE SI SO SU

Apparu comme au cinéma MA MA MA

Il chuchotait des mots intimes ME ME ME

En lui chantant « tu es ma mie » MI MI MI

Il la charmait avec ses mots MO MO MO

Comment s’éviter d’être émue

MA ME MI MO MU

 

          Tous ses sens aux aguets,

          Épiant les battements

          Du cœur en innocence

          Il se tenait tout prêt

          Loin de tout sentiment

          Sûr de son expérience.

 

Sa vie commençait juste là LA LA LA

Devant des yeux si beaux, si bleus LE LE LE

Elle souriait de la folie LI LI LI

De son amour nouvel éclos LO LO LO

Amour salut, amour voulu

LA LE LI LO LU

Pour la décence elle résista TA TA TA

Le temps d’une idée parasite TE TE TE

Mais ses défenses d’apprentie TI TI TI

Étaient oubliées aussitôt TO TO TO

Elle abandonnait sa vertu.

TA TE TI TO TU

 

          Y avait plus qu’à cueillir

          Le fruit de l’insouciance

          Offrant tous ses atours.

          Lui allait obtenir

          L’objet de ses jouissances

          Il n’était que vautour.

 

Mais l’amour toujours ne dure pas PA PA PA

Souvent vérité te rattrape PE PE PE

Très vite elle se trouva charpie PI PI PI

Et ramassa ses oripeaux PO PO PO

Lui est reparti bien repu.

PA PE PI PO PU

Petite quand tu reverras RA RA RA

Avec son sourire débonnaire, RE RE RE

Le galant sous ses cheveux gris, RI RI RI

Surtout ne t’approches pas trop RO RO RO

Cours comme tu n’as jamais couru.

RA RE RI RO RU

 

 

poésie audio libre: 
Musique et chant de Michel BONNASSIS
0
Votre vote : Aucun(e)

Commentaires

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
Ah ! ben voilà, c’est bien

Ah ! ben voilà, c’est bien mieux avec la musique. Je l’ai transférée en poésie.

Mettre un fichier audio sur le site est simple. Lors de la création du texte :

Sous « Poésie audio... » ou « Nouvelle audio... » : cliquez sur « parcourir », sélectionnez le fichier puis cliquez sur « ouvrir », enfin cliquez sur « transfert de fichiers ». Le fichier est téléchargé. Attendez que le transfert soit terminé. On peut mettre un commentaire dans la petite fenêtre « Description » prévue à cet effet. 

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires