Accueil

L'exo : l'eau

Elle court, éperdue, entre les rochers. De temps en temps, un caillou glisse sous ses pas. Peu importe. L’essentiel est de poursuivre sa route sans perdre l’équilibre.

Elle ne prend même pas la peine de contempler les paysages traversés : la pente de la montagne est de plus en plus forte, et elle consacre toute son attention à ne pas s’écarter du bon chemin.

Un peu plus loin, il lui semble que le terrain est moins accidenté.

Tout à l’heure, lorsqu’elle aura atteint le petit pont qu’elle aperçoit, elle aura alors tout le loisir d’observer ce qui l’entoure.

Ça y est, elle est arrivée à cette première étape. Elle va pouvoir prendre un peu de repos, du moins le croit-elle. Car elle se rend vite compte que son nouveau parcours, plat et sinueux, lui demande maintenant un effort pour avancer. L’avantage est que, désormais, elle ne craint plus de tomber et ose, enfin, détourner le regard de sa route et admirer la nature environnante.

Au loin, dominé par les sommets enneigés, un petit village blotti autour du clocher. Plus proches d’elle, quelques taches marron parsèment les prés tels des boutons fermant ce grand manteau vert : des vaches, certainement, heureuses d’avoir abandonné l’étable en ce début de printemps.

Une légère brise agite les feuilles des arbres au-dessus d’elle, déclenchant ainsi un léger bruissement tel de discrets applaudissements. Cela lui donne du courage, car il faut continuer.
Continuer pour aller où ? Elle ne le sait pas encore. Mais elle sait combien l’aventure sera longue avant qu’elle ne termine sa course. Celle qui l’a engendrée, la source, l’en a bien prévenue.
Et c’est ainsi que l’eau a quitté « sa » mère pour rejoindre « la » mer.

 

4.699998
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 4.7 (3 votes)

Commentaires

tanou
Hors ligne
Inscrit depuis : 06/03/2016
Histoire d'e

Très belle histoire qui se père(?)

Ne demande pas ton chemin, tu risquerais de ne pas te perdre.

barzoi (manquant)
histoire d'e

Avec infiniment de douceur l'auteur nous fait compagnon de voyage d'un cour d'eau qui quitte sa mère pour rejoindre la mer. Jolie parabole.

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
Commentaire en cours :—

Globalement j’ai aimé. La personnification de l’eau est bien rendue. Bravo pour la chute... (plouf !).

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires