Accueil

Demain je t’accompagne à ton dernier voyage,
Amie de nos vingt ans, appel aux souvenirs,
Je revois, dans ce temps, ton merveilleux visage
Éclatant de bonheur aux futurs avenirs.

Je veux garder de toi cette image étonnante,
Aux beaux yeux gais et vifs, au sourire enchanteur,
Et tes si beaux cheveux en boucles bondissantes,
Parure inégalable à l’effet séducteur.

Je veux garder en moi l’éclat de ta jeunesse
Nous partagions alors, dans le même idéal,
Des projets de voyages lointains, la promesse
De l’accomplissement d’un métier peu banal.

Te souviens-tu du temps de la coquetterie ?
Nous avions peu d’argent, mais le plaisir pourtant
D’échanger gants et sacs aux couleurs assorties
Aux toilettes du jour ; un plaisir de l’instant.

Nos destins ont alors séparé nos deux vies,
Un époux, des enfants, les rêves fabuleux
Ont perdu leur mystère et calmé nos envies ;
Cinquante ans de silence et soudain, jour heureux !

Quel chemin parcouru, chacune à sa manière,
Confidences, bonheur, projets de se revoir,
« mais tout le temps perdu ne se rattrape guère »
L’amitié qui nous lie a l’étrange pouvoir
De réveiller en moi la délicieuse image
De ton riche printemps, dans toute ta splendeur,
Et je veux conserver ton lumineux visage
Lorsque resplendissait ton désir de bonheur.

         

5.359998
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5.4 (3 votes)

Commentaires

barzoi (manquant)
Amie

A nos amitiés de jeunesse, à nos amies, c'est vibrant de vérité, il n'existe que l'amour.

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
Un texte touchant et un bel

Un texte touchant et un bel hommage, car même si l'on se perd de vue, l'amitié, elle, demeure. Le coeur voit plus loin que le regard.

Juste un bémol :

"De ton riche printemps, dans toute ta splendeur,"

J'aurai plutôt écrit "dans toute sa splendeur".

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires