Accueil

rescapé des promesses

le ciel revient toujours

au-dessus des naufrages

 

sans projet, le temps se proclame

souverain…

 

libre de toute trajectoire,

abandonné au hasard

et aux déconfitures

 

m’importe peu le futur d’aujourd’hui

 

assez de cadeaux à ranger

de présents à défaire

 

la vie s’enroule éperdument

aux souvenirs désunis

 

---------------

je recommence...

 

5.808
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5.8 (5 votes)

Commentaires

brume
Portrait de brume
Hors ligne
Inscrit depuis : 12/10/2014
Bonjour Mauve

Tout recommencer parce qu'on est libre de.

J'aime cet état d'esprit, refuser de rester enchaînée...

J'aime ce ton décidé.

Votre poème m'interpelle et me touche.

 

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
Parfois... Je recommence.Je

Parfois... Je recommence.

Je ne puis m’empêcher d’associer les deux. Je ne sais pourquoi. Continuité ? Écho ? Comme si un nouveau départ était possible, une nouvelle page à venir. On sent comme un apaisement ; « m’importe peu le futur d’aujourd’hui ».
Ce qui m’a séduit, au-delà de l’histoire que le poème raconte, c’est le volume des mots, cette densité liée à un rythme très particulier, un peu chaotique, « au-dessus des naufrages », et enveloppé dans le temps et la durée :

« assez de cadeaux à ranger

de présents à défaire. »

Une vie dans la balance :

« la vie s’enroule éperdument

aux souvenirs désunis »

Infini pouvoir de l’écriture. « Je recommence ».

Jamijo
Portrait de Jamijo
Hors ligne
Inscrit depuis : 14/03/2015
Je recommence

 Bonjour,

 

Comme je voudrais pouvoir dire ces mots ! Je recommence ! Bien sûr, en évitant certaines erreurs du passé. Tout effacer et recommencer à zéro. Il n'y a qu'un poète pour penser ainsi. On sent le poids de ce lourd passé et la conclusion actuelle "La vie s'enroule éperdument aux souvenirs désunis" est très vraie. Merci Mauve et bon courage pour ce recommencement.

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires