Accueil

 

 

blesse-moi blessure

 

rétrécis le chaos de son absence

deviens pulpe aigüe

en joignant mes actes

aux pensées que je lui adresse  

 

puisqu'elle me manque toujours

   

blessure d'elle

 

dans ta linéaire permanence    

ton bleu peut devenir si triste

selon le regard

et le poids du souffle qui me supporte

 

je suis passé dans ce poème

pour qu'elle me manque toujours      

 

blessure

d'une ardeur sans réticence

 

elle a déposé tant de lumière

 

je suis dans les marches

à deux pieds

contrits

phalanges rouillées

vers celle que j'ai choisi pour ciel

 

elle me manquera toujours

 

 

5.52
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 5.5 (2 votes)

Commentaires

plume bernache
Hors ligne
Inscrit depuis : 09/10/2014
   Je rapproche ce poème du

 

  Je rapproche ce poème du précédent "Si le sud"
j'y retrouve les mêmes thèmes :  Les couleurs devenues fades "le gris de vivre" "le bleu devenu triste" "la lumière qui laisse des traces",
les pieds  contrits, meurtris (phalanges rouillées) dans cette dure marche. L'idée du calvaire m'effleure…l'estrade?

"Je suis passé dans ce poème pour qu'elle me manque toujours"

Ce "pour" est terrible.
La souffrance du manque est-elle préférable à l'absence de souffrance(dans l'oubli) ? C'est dur mais c'est juste. La souffrance donne vie à cet absent, puisque celui-ci  en est la cause.

Merci pour ces poèmes si touchants et courage !

 

brume
Portrait de brume
Hors ligne
Inscrit depuis : 12/10/2014
C'est fort en émotion et je

C'est fort en émotion et je me la reçoit en plein coeur et sur la peau

ça vient jusqu'à moi tellement c'est fort.

mais je me répète là est le problème.

je ne trouve rien d'original à dire

Je suis totalement dans le ressenti

Ce que dégage ton poème c'est tellement fort, c'est rare.

l'intellect est en mode off

Je pourrais reprocher que "Blesse-moi blessure" n'est pas très heureux avec sa répétition, mais non, car ce n'est pas un vers juste suspendu comme ça dans le vide, il renvoie une connotation, un sentiment réel, et il est en harmonie avec la globalité de ton poème.

Voilà c'était un petit commentaire constructif.

 

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires