Accueil

Hécate des enfers, sombre étoile du soir,

Qui roule à l’horizon des nuits hallucinées,

Quand ton orbe drapé de brumes rubanées

Ouvre son œil blafard au sommet du ciel noir,

 

Aux triples carrefours ton funèbre pouvoir

Exaspère l’effroi des ombres décharnées

Qui hurlent à la mort autour des cheminées

Où la flamme s’éteint quand tu viens t’y asseoir.

 

Une larme d’argent choit du dais mortuaire

Et vient baiser au front l’illustre belluaire

Que son dernier combat a couché comme un arbre.

 

Rien ne peut éveiller ce mort dont le front luit,

Ton regard l’a figé en un géant de marbre :

Sans fin, Endymion dort, ses armes près de lui.

 

3.36
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 3.4 (3 votes)

Commentaires

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
Pas vraiment séduit. Sonné

Pas vraiment séduit. Sonné (sonnet) plutôt, par le vocabulaire qui ne m’évoque que peu de choses... pourtant j’aime les temples grecs ou romains, la statuaire et l’art en général, mais plus pour la grâce dégagée que pour ce qu’ils évoquent de leur mythologie. Sinon, c’est bien écrit, de facture très classique, et donc pour moi pesant, et culturellement pas à ma portée. Rien qu’à lire les explications fournies par RB via Wiki, j’ai eu mal à la tête. Aussitôt lues, aussitôt oubliées.

RB
Portrait de RB
Hors ligne
Inscrit depuis : 23/09/2014
Endymion...

...

Oui c'est on ne peut plus classique et un tantinet excessivement par rapport à mon goût des choses épurées et moins grandiloquentes.

Mais on a tous une manière de cacher ses sentiments derrière des mots, des vers, des poèmes...

Qui se cache derrière Endymion ( Wiki : Il est le fils d'Éthlios, premier souverain d'Élide, et de Calycé[1] ; d'autres versions en font un fils de Zeus. Il a trois fils : Étolos, Péon et Épéios. Il choisit son héritier parmi ces trois en les soumettant à une course à pied qu'Épéios remporte[2]. Il passe aussi pour le père de Narcisse.

Il est l'amant de Séléné (appelée aussi Artémis, ou encore Diane chez les Latins), dont il a cinquante filles. Les cinquante mois lunaires entre chaque session des Jeux olympiques sont censés y faire allusion. La tombe d'Endymion se trouve à Olympie. Selon certaines traditions, Séléné obtient pour lui qu'il conserve sa beauté dans un sommeil éternel[3] dans une grotte du mont Latmos en Carie[4].

Selon une version minoritaire[5], Endymion est élevé par Zeus dans l'Olympe, où il s'éprend d'Héra. Furieux, le roi des dieux le jette dans les Enfers, ou encore le punit par un sommeil sans fin.)

 

Il a connu, selon Wiki toujours, une belle postérité littéraire, elle continue ! L'amant de Séléné puni de devoir dormir sans fin....

 

Merci de nous proposer ces textes qui nous remettent face à cette immense diversité de ce que l'on appelle la poésie !

Écrire, c'est se tenir à côté de ce qui se tait
Jean-Louis Giovannoni - extraits de Pas japonais

K-tas-strof
Portrait de K-tas-strof
Hors ligne
Inscrit depuis : 27/06/2014
sur les pieds

Sonnet où mes petits doigts ont compté les vers,

Réussi dans son domaine technique

Cependant, le fond m'a laissé dubitatif

Du manque de surprises car mécanique.

K

 

K'adore ou K'pitule ... des fois :-)

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires