Accueil

 

Nom d’un chien !

 

Vous voilà bien abrupt monsieur le philosophe,

Et ces propos si durs me peinent d’autant plus

Que je ne comprends pas que dans cette apostrophe

Vous mêliez l’hémistiche à la niche, sans plus !

 

La métaphore filée vous mène souvent bien,

Vers une allégorie ou un champ lexical,

Sans devoir pour autant parler de « temps de chien »,

Que l’hyperonymie associe au « chacal ».

 

Voyez donc comme il faut malgré les mots désuets,

Qui donnent à tous ces vers des sens trop imprécis,

Parler de romantisme et non point de rejets,

Qui feront fructifier des textes inconquis.

 

On peut faire dire aux mots ce qu’on veut, peu ou prou,

En parlant de ce « chien » qui sommeille en nos vies,

Palsambleu l’hémistiche a son rôle partout,

Et permet de briller quand sonne l’hallali.

 

4.53
Votre vote : Aucun(e) Moyenne : 4.5 (2 votes)

Commentaires

Mona 79
Hors ligne
Inscrit depuis : 06/10/2013
Vous avez dit classique ?

Bah ! il y aura toujours des "pour" et des "contre" la poésie classique. Le classique dit "pur" est difficile d'accès, je n'ai pas dit impossible, mais il y aura toujours à redire même si la forme semble impeccable au premier abord.

Votre poème (néo puisqu'il comporte quelques libertés : ex :"La métaphore filée vous mène souvent bien"14 pieds et e non élidé à filée, fortifi-er diérèse absente ; mais ce sont des détails. Le poème est bon, et les mots bien choisis, même si leur complexité peut effrayer, sans doute, les béotiens ici présents. Non d'un chien ! Vous l'avez dit...

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
L'objectif n'est pas de ma

L'objectif n'est pas de me plaire. Mais peu importe.

"Merci pour la correction de Hallali. Quelle erreur grossière car alalie existe" : c'est, en ce qui concerne vos poèmes, ce dont je dois souffrir, une difficulté de compréhension du langage qui touche également l'expression écrite crying. Heureusement, il s'agit le plus souvent d'un trouble psychologique passager. Tout espoir n'est donc pas perdu.smiley

petite fleur
Hors ligne
Inscrit depuis : 20/04/2014
joute

Bonjour Luluberlu

C'est difficile de vous plaire "trop commun", "sujet déjà souvent invoqué", vocabulaire trop complexe"....enfin vous semblez quand-même ne pas le détester. Enfin ! Il est vrai que vous n'avez pas lu le texte auquel je répondais.  Un sonnet en octosyllabes. Pas accepté pour un sonnet ! mais je parle de poésie classique qui n'est pas votre tasse de thé.

Merci pour la correction de Hallali. Quelle erreur grossière car alalie existe mais c'est une difficulté à s'exprimer.

Je vais continuer mais je ne pense pas que vous aimerez un jour un de mes écrits car je me rends compte que vous apprédiez ce que je n'aime pas du tout. Heureusement il en faut pour tous les goûts.

poétiquement vôtre

Jeanou

Va où le vent te pousse

petite fleur
Hors ligne
Inscrit depuis : 20/04/2014
une joute

 

Merci pour votre commentaire qui fait, enfin, plaisir car je commençais à désespérer. Je sais que je ne retravaille pas mes textes qui me viennent ainsi sans même y penser quelquefois. Mais maintenant je vais les retravailler et les remanier si nécessaire.

Merci de Jeanou

Va où le vent te pousse

luluberlu
Portrait de luluberlu
Hors ligne
Inscrit depuis : 24/12/2010
J’avoue ne pas avoir été

J’avoue ne pas avoir été conquis, ni romantisme, ni rejet. Un peu d’incrédulité, mais parce que pour moi, hémistiche et hyperonymie me restent mystérieux (même après avoir regardé dans le dico... et aussitôt oublié). Alors, oui, une joute comme le souligne K-tas-strf... Un poème aussi, peut-être ? Pas désagréable à lire, mais dans lequel je ne suis pas rentré, probablement à cause du vocabulaire utilisé. 4 petits cœurs tout de même.

K-tas-strof
Portrait de K-tas-strof
Hors ligne
Inscrit depuis : 27/06/2014
Très très jolie joute !!!Non

Très très jolie joute !!!

Nom d'un chien.....

 

K'adore ou K'pitule ... des fois :-)

Vous devez vous connecter pour poster des commentaires